Découvrir le Cambodge pendant vos vacances

le Cambodge autrement

Découvrez le Cambodge

Le Cambodge est un extraordinaire pays comptant très peu touristes qui offre plusieurs facettes.

Un voyage au Cambodge reste en premier lieu une énorme différence partout dans le pays entre l’originalité de ses jungles, le trafic de sa capitale ou encore les différences sociales.

La capitale du pays est différent et vous pourrez voir des merveilles qui sont accessibles aux voyageurs qui souhaitent traverser le pays en profondeur et qui n’ont pas peur d’aller hors des des visites non conventionnelles.

En vacances au Cambodge vous allez découvrir comme des centaines de visiteurs, que c’est un pays qui est plein de mystères, de charme et qui ne laisse pas indifférent.

Les fameux temples d’Angkor

Il est impensable de passer au Cambodge sans s’arrêter visiter durant quelques jours les fantastique temples d’Angkor qui démontrent le savoir-faire des cambodgiens.
Le quartier général logique sera Siem reap , la ville la moins loin et qui permet d’accéder aux sites en étant proche de quelques minutes.
Les visites se font sur deux parcours, un petit de 15 kilomètres et l’autre grand d’environ 30 kilomètres mais avec très peu de temples en commun, mieux vaut faire tous les circuits.

Heureusement tous les temples ne sont pas loin les uns des autres, bien que le site s’étend tout de même sur plus de quatre cents kilomètres carré.
Il serait regrettable de ne pas découvrir les magnifiques plages du Cambodge, qui sont peu connues par des visiteurs favorisant les plages de Malaisie, il faudra alors se prendre la direction du sud du Cambodge mais sans avoir vu auparavant les temples d’Angkor.
Parmi les personnes qui adorent les grandes plages tropicales de sable blanc, pour faire la fête , pour se délasser tranquillement à l’écart, Sihanouville offre exactement tout cela en même temps.
Mais il est bienvenu de découvrir le reste du pays particulièrement accueillants et riche en aventures et en découvertes culinaires avec des spécialités à base de crevettes à la chaire si savoureuse et vraiment bon .

Mais qu’est-ce que visiter Angkor ?

La question peut paraître évidente et pourtant par défaut de langage, cela peut prêter à confusion. Tout d’abord « Angkor » signifie capitale en Khmer (les Khmers constituent plus de 90% de la population), et peut désigner une période dans le temps (du IXe siècle jusqu’au début XIVème siècle). Véritablement, Angkor est à la fois les deux : la plus glorieuse capitale du royaume des Khmers pendant plus de 500 ans.

Mais lorsqu’on entend « visiter Angkor » cela revient à véritablement visiter le parc d’Angkor qui est lui-même une partie de presque 300 temples construits dans la région durant cette période. Car les rois se sont succédé au fil des années, dont certains, de grands bâtisseurs, voulurent marquer leur empreinte (avec plus ou moins de réussite) et affirmer la légitimité de leur lignée, en construisant de magnifiques et grandioses temples.

Quelques Conseils et suggestions

Il vaut mieux effectuer la visite de temples « mineurs » le matin et le soir, et réserver les visites pour les temples « majeurs »/principaux dans les horaires proches de midi. En effet entre 11h et 14h30 les bus de touristes repartent pour manger, soit dans des gargotes ou petits restaurants des alentours, soit sur Siem Reap. Dans tous les cas, c’est le moment idéal, car c’est assez désagréable d’être bloqué derrière une horde de touristes !

Durant votre séjour, le plus simple est de choisir un hôtel sur Siem Reap. La ville étant assez proche et les tarifs de déplacement ne changeant pas vraiment selon où vous êtes logés (que cela soit près ou loin des temples), il est conseillé de choisir selon votre budget et vos envies.

La visite des temples est particulièrement désagréable en saison des pluies. Les temples les plus reculés peuvent demander d’escalader un peu, de passer entre des rochers ou simplement de monter des marches taillées à même  la pierre. Cela, comme vous pouvez l’imaginer, peut se révéler pénible et dangereux en raison des parties glissantes. Veillez à favoriser vos dates de séjour en fonction des meilleures dates pour venir au Cambodge.

Prendre un guide au moins pour le « petit circuit » est une bonne idée, mais pas indispensable. Certains sont francophones si vous n’êtes pas très a l’aise avec l’anglais.

Vous pouvez manger à l’intérieur du site, de multiples restaurants et surtout gargotes sont éparpillées le long des temples. Dans ces dernières les prix peuvent paraître élevés. Il faut savoir que certains restaurateurs ont plusieurs menus identiques avec des prix différents (nous en avons trouver qui avaient jusqu’à 5 menus). Le patron (ou la patronne) en choisit un en fonction de votre apparence (khmer/étranger, riche/pauvre etc…). N’hésitez donc pas à négocier ! quelques sourires et quelques phrases échangés suffiront à faire baisser le prix d’un plat choisi au préalable.

Déplacez vous en tuk-tuk ! Surtout si vous êtes deux ou plus car le soleil peut cogner fort . Des plus, circuler dans un tuk-tuk est un moyen plus sécurisé qu’en motodop (voir  les moyens de locomotion au Cambodge ). A noter que les motos ne peuvent pas être louées par des particuliers (uniquement à Siem Reap). Si officiellement c’est pour prévenir des accidents (ce qui reste probable, car conduire au Cambodge est dangereux pour un occidental, tant le code de la route n’est pas respecté), officieusement on imagine très bien la perte de revenus pour les tuktuk, motodop et les taxis…

Quant au vélo cela peut être agréable, mais uniquement pour le petit circuit, à moins que vous ne soyez adepte de la petite reine.

Pour finir, pensez à rester respectueux. Un temple est avant tout un monument religieux, il faudra donc être vêtu correctement, bien que cela soit moins contraignant que pour une pagode. Ainsi les vêtements courts, shorts et épaules dénudées ne posent aucun problème.. mais essayez tant que possible de les éviter.

Author: Rédacteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *